Rhume des foins : symptômes et remèdes

rhume

La saison approche et les allergiques tremblent déjà : le rhume des foins est sur le point d’arriver ! connaître les symptômes et certains remèdes naturels aidera !

Rhume des foins : symptômes

Souvent, dans les périodes qui précèdent juste l’allergie, les personnes sensibles peuvent présenter des maux de tête et une fatigue « anormale ».

Congestion nasaleyeux rouges, éternuements fréquents, démangeaisons du nez et des yeux, écoulement nasal avec muqueuse claire et larmoiement excessif figurent parmi les principaux symptômes. Il y a des difficultés à respirer et à voir clairement, des troubles du sommeil, une fatigue excessive.

Dans les formes les plus sévères, des crises d’asthme peuvent survenir. Les inconforts persistent une grande partie de la saison, causant, entre autres, pas mal de stress.

Rhume des foins : conseils et remèdes

Le premier conseil banal est de réduire l’exposition au pollen. Ce qui ne signifie pas seulement rester à l’intérieur alors qu’il fait beau dehors, mais comprend des petits trucs et astuces :

  • diminuez le temps passé loin de chez vous, surtout les jours où il y a de plus grandes quantités de pollen;
  • dès son retour, nettoyez soigneusement le nez, le visage et les vêtements afin d’éliminer toute trace de pollen ;
  •  prendre une douche dès votre retour ;
  •  laver souvent les rideaux, les tapis, les draps pour éviter l’accumulation de poussière dans la maison ;
  • ne marchez pas dans la maison avec des chaussures, pour la même raison.

Il existe plusieurs médicaments pour le traitement des allergies respiratoires, notamment les antihistaminiques, qui ne sont pas sans risques et effets secondaires.

La nature propose plusieurs remèdes, « zéro impact » également sur l’organisme, qui valent peut-être la peine d’être expérimentés :

  1. Vitamine C (acide ascorbique) : antioxydant naturel, protège les os, les vaisseaux, les muqueuses et prévient les déperditions énergétiques. On le trouve facilement dans les agrumes, les tomates mûres, les fraises, les citrons, les pamplemousses, le persil, la papaye, le kiwi, le brocoli, le chou-fleur, le cresson et les légumes verts/jaunes. La combinaison de vitamine C et de bioflavonoïdes présents dans les fruits et légumes violets agit comme un décongestionnant et un antihistaminique naturellement.
  2. Poivrons rouges et piments forts : ils contiennent, en plus de fortes doses de vitamine C, une substance importante appelée caspicine, qui dégage les voies nasales et aide à réduire la congestion nasale.
  3. Camomille et mauve : à action anti-inflammatoire. Boire une tasse de thé à la camomille ou de tisane de mauve aide non seulement à réduire l’inflammation, mais crée également un agréable moment de détente.
  4. Ail et oignons : l’augmentation de leur consommation aide à contrecarrer les symptômes typiques du rhume des foins, car ils contiennent de la quercétine, un flavonoïde à forte action antiallergique.

Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.